A la découverte des environs

Au croisement de la nature et de la culture

A première vue, forêt et nature 

De douces collines, une forêt dense, une roche de grès rose, de pittoresques villages et des traditions festives : depuis de nombreux siècles, les Vosges du Nord, en Alsace, offrent un patrimoine culturel où la nature est omniprésente. Les Vosges sont un vieux massif montagneux, parsemé de grès rose, qui s’incline vers le Rhin sur son versant oriental. Au-delà du fleuve, c’est la Forêt noire. De nombreux cours d’eau arrosent le territoire et entaillent les collines couvertes de chênes, de hêtres, de pins sylvestres et d’aulnes. La richesse et la diversité de la faune et de la flore sont telles que l’UNESCO a déclaré [en 1998] le parc naturel des Vosges du Nord et le parc naturel du Pfälzerwald “réserve de biosphère transfrontalière”. L’objectif n’était pas seulement de préserver la diversité des espèces naturelles et la diversité culturelle, mais aussi de faire de la région un site de référence en matière de développement durable – à charge pour l’Homme d’organiser et de défendre son environnement naturel. La richesse des paysages invite les randonneurs et adeptes du VTT à emprunter de multiples circuits, qui offrent des vues de toute beauté et sont un ravissement de l’âme. 

La Petite-Pierre 

Au beau milieu de cette forêt envoûtante, à moins de 2 km de La Clairière, se trouve la cité médiévale de La Petite-Pierre qui, avec ses quelque 630 habitants, a donné son nom au canton. De jolies maisons à colombages longent la Départementale qui mène tout droit à l’église simultanée (catholique et luthérienne) Notre-Dame de La Petite-Pierre, de style gothique. Les amateurs d’édifices religieux apprécieront les fresques restaurées avec art. Perché sur un piton rocheux, le château du 12ème siècle de La Petite-Pierre (ou château de Lützelstein) continue de veiller sur le défilé des Vosges du Nord, l’une des rares voies de communication qui relie l’Alsace et la Lorraine et qui fut dans l’histoire de toute première importance. Naturellement, vous ne pourrez manquer de déguster un traditionnel Flammkuchen dans l’un des bistrots de la petite ville, avant de clore la journée par la visite du musée du Sceau ou du musée des Arts et Traditions populaires ou bien encore de la Maison de la Biosphère. Plaisir culturel oblige. 

Découvrir le patrimoine culturel

Si des escapades dans les environs de La Clairière vous tentent, vous apprécierez la visite du Musée Lalique à Wingen-sur-Moder, où sont exposés les bijoux et autres créations en verre de Robert Lalique, ou vous passerez par Meisenthal pour faire une incursion au Musée du Verre et du Cristal. Pour qui aime se plonger dans l’histoire médiévale, les châteaux de Fleckenstein et du Löwenstein méritent le détour, ainsi que les vestiges du château du Hohenburg. Vous pourrez aussi visiter le château de Lichtenberg, qui est également le lieu de nombreuses manifestations et expositions temporaires. A Graufthal, vous découvrirez les “Maisons des Rochers” (maisons troglodytes), qui témoignent des conditions de vie difficiles au 17ème siècle. Il aura fallu attendre 1958 pour que ces foyers sans eau courante, sans électricité et sans chauffage soient définitivement désertés. Dans tous ces périples - qui peuvent parfaitement constituer la destination de randonnées ou de sorties en VTT -, la nature envoûtante vous accompagne et vous offre un décor de rêve.

Réserver